[Navigation] --> Route ou Trace?

Discussions autour des GPS, leur fonctionnement, avantages et défauts.

Modérateur : Modérateurs des Forums

Route ou tracé ou les deux

Le sondage s’est terminé le 23 janv. 2007, 10:45

Route
4
13%
Tracé
18
58%
Plutôt Route
3
10%
Plutôt Tracé
6
19%
 
Nombre total de votes : 31

PAPILLE
Utagawiste habitué
Utagawiste habitué
Messages : 22
Enregistré le : 15 janv. 2006, 15:53
Localisation : dieppe l'hiver ; auvergne l'été

Messagepar PAPILLE » 30 déc. 2006, 22:51

Bonsoir,
Désolé de n'avoir pu participer plus tôt à ces échanges mais des obligations familiales me font seulement revenir maintenant de la région parisiènne.
Je pense que c'est un faux problème de vouloir différencier la suppression d'un point de trace ou celle du segment correspondant : les deux sont liés et la disparition de l'un entraine de facto la disparition de l'autre.
Cela dit c'est effectivement le point de trace qui est supprimé.
Pour en revenir à la discussion initiale, et si j'ai bien tout compris, le problème serait de savoir si, lorsque l'on active une trace pré-enregistrée en route, le magellan "répartie' 50 wpt tout au long de la trace ou si il convertie les 50 premiers points de trace en wpt, le reste se perdant dans une dimmension inconnue.
Je penche personnellement pour la première solution mais je ne dispose d'aucun élément probant pour l'étayer.
Depuis Claude BERNARD on connait la valeur de l'étude expérimentale : il conviendrait donc de disposer d'une trace suffisamment longue (une trentaine de km) dans le GPS, de l'activer en route puis de l'afficher et de la suivre en comptant les wpt : je le ferais bien mais outre l'heure tardive, toutes mes traces sont sauvegardées dans un DD externe à l'étage inférieur et comme je suis dans mon lit, qu'il fait froid et qu'en plus le GPS ne doit plus avoir de pile, la manip attendra un peu.

Cordialement à tous.
Les VTT rouillent dans les garages.
Par contre les chevaux sont fringants, merci.
Magellan EXPLORIST XL ; CE 3 ; NAVICOM Auvergne et Méditerrannée

cleophas
Utagawiste habitué
Utagawiste habitué
Messages : 34
Enregistré le : 03 déc. 2006, 19:01
Localisation : Courtenay, Nord Isère

Messagepar cleophas » 30 déc. 2006, 23:45

PAPILLE a écrit :le problème serait de savoir si, lorsque l'on active une trace pré-enregistrée en route, le magellan "répartie' 50 wpt tout au long de la trace ou si il convertie les 50 premiers points de trace en wpt, le reste se perdant dans une dimmension inconnue.
Je penche personnellement pour la première solution mais je ne dispose d'aucun élément probant pour l'étayer.


Si tu regarde bien la photo que j'ai fais, il n'y a que 45 wpts sur la route que j'ai suivi pourtant longue de 32km et 131 wpts pour la créer...
Il m'en a viré un paquet mais franchement bien réparti car je ne me suis pas spécialement aperçu de quelque chose.
L'alarme d'écart de route étant réglée à 75m, elle a bien sonnée de temps en temps mais j'ai plus mis le compte sur le fait que j'avais du mal placé mes wpts.
Scott Genius 30

Avatar du membre
rimalou
Utagawiste accro
Utagawiste accro
Messages : 183
Enregistré le : 25 oct. 2006, 14:54
Localisation : Reims

Messagepar rimalou » 30 déc. 2006, 23:57

PAPILLE a écrit :En fait ce qui se passe, en terme de navigation, lorsque l'on active une trace avec un magellan, c'est qu'il suprime tous les segments ayant un cap proche pour ne conserver que ceux montrant clairement une nouvelle direction ("point sur les virages les plus forts")Bien évidemment sur une trace de faible distance les deux vont plus ou moins bien se superposer et permettre ainsi d'éviter de se planter trop souvent ; par contre sur une trace longue et sinueuse la catastrophe est certaine.
C'est pourquoi je n'utilise que les routes.

Cordialement.

C'est ce que j'ai surligné en bleu qui m'intrigue. A en croire Papille, dans une trace (et non pas une route), le GPS supprime les points qu'il juge les moins utiles à l'itinéraire. Je ne connais pas cette suppression sur une trace et je demandais des éclaircissements sur son observation.

Maintenant, si on considère la trace transformée en route dans le GPS qu'on active et qu'on suit, ce qu'a fait Cléophas, cela c'est une route qui a été construite par le GPS en supprimant les points qui introduisaient le minimum de changement de cap, cela semble évident, puis que Cléophas est revenu au point de départ sur son circuit en forme de boucle.

Mais je répète que j'ai compris que Papille voulait exprimer que dans une trace enregistrée que l'on suit a l'écran, le GPS supprime des points. Est-ce bien cela que tu as voulu exprimer ? Et cela se produit-il systématiquement ou seulement pour les traces très longues ?
Cela me semble possible, par exemple si on enregistre un point de trace tous les 10 m et si le nombre de points de trace est limité pour une trace (quelle est cette limite ?), au bout d'un moment, il faudra bien trouver un système pour poursuivre l'enregistrement sans perdre de morceaux d'itinéraire.
magellan eXplorist 500LE (suite à échange par le SAV après 2 ans d'usage intensif d'un 400)/cartoexploreur3.08/memorymap/Mapsend Direct Route Europe

Avatar du membre
Tgv Bob
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1646
Enregistré le : 02 sept. 2006, 09:44
Localisation : Neuville St Rémy (59)

Messagepar Tgv Bob » 31 déc. 2006, 12:00

Petit test:
Création d'un parcours (sur PC avec CE3) relativement rectiligne de 361 points de trace.
Transfert de la trace PC --> GPS: récupération des 361 points (la limite max du GPS ayant servi au test étant de 2000 points)
Récupération de la trace GPS --> PC: on retrouve les 361 points.

Sur PC, création de la route (transformation de la trace en route. Les points sont nommés TxxPxx) avec ses 361 points.
Transfert route PC --> GPS: échec de transfert (limite de capacité, nombre de waypoint max:35 par route sur le GPS ayant servi au test).
Transfert d'une route de 34 points PC--> GPS: transfert OK (pour lever de doute du bon fonctionnement du transfert vers le GPS). La route ayant été créée directement avec la fonction route, les Waypoint sont nommés Wptxxx.

GPS: trace de 361 points sauvegardée en route: OK (mais 361 points réduits à 24 points.)

Test avec un second parcours type chemin de montagne avec lacets (trace de 187 points).
Transfert PC --> GPS OK,
GPS: sauvegarde trace--> route OK avec 29 points.
Constat: avec le GPS à chaque sauvegarde de trace en route on constate la réduction du nombre de points, mais l'ensemble du parcours est couvert.
Le GPS a cherché à réduire le nombre de points non pas uniquement par rapport au nombre de points initiaux, mais plutôt en fonction des évolutions des directions suivies (Rectiligne: 361-->24, Sinueux 187--> 29).
Par contre, pour ce qui est des enregistrements de points de trace lors du déplacement du GPS, il me semble (sous toute réserve: manip non testée), que dès que l'on dépasse la capacité max du GPS, celui ci continue à enregistrer les points mais en supprimant les points de trace les plus anciens.
Robert --Lapierre X Flow 312, -- Magellan Sportrack Map -- CartoExploreur3 V3.20

On peut faire du vélo sans se prendre la tête, ça fait déjà assez mal aux jambes.
Image

PAPILLE
Utagawiste habitué
Utagawiste habitué
Messages : 22
Enregistré le : 15 janv. 2006, 15:53
Localisation : dieppe l'hiver ; auvergne l'été

Messagepar PAPILLE » 31 déc. 2006, 13:18

Grillé par tgv bob.
Mais je ne me vexe pas.

Voila ma manip : utilisation d'une étape du tour VTT du Forez (guide Chamina).
Elle fait 25 km relativement sinueuse avec un arc de cercle est/nord est/nord avec 2 décrochements brutaux s'orientant au sud.
Dans CE3 cette trace représente 653 points de trace.

Je la transfère dans mon explorist XL et ceci fait je vérifie sur la carte que la totalité de l'étape est bien présente : pas de problème je suis bien parti de chez moi et bien arrivé à Saint Eloy.

Dans le GPS je transforme alors cette trace en route et je l'édite : j'ai obtenu 45 wpts.

J'affiche cette route sur l'écran du GPS : pas de problème toute l'étape est là, parfaitement lisible mais certains segments du tracé ont bien disparus (enfin plutôt les points de trace correspondants) et seuls figurent des wpts traduisant franchement une évolution significative du cap (point sur les virages les plus forts).

J'effectue alors la manip inverse à savoir l'importation dans CE3 de cette route créée par le GPS et je la superpose à la trace d'origine. Elle ne fait plus que 22 km (-3) ce qui traduit bien la disparition de plusieurs segments qui se sont "fondus" les uns dans les autres (érotique tout ça...) par disparition des points de trace correspondants.

Quand au circuit à proprement parler, la route de 45 wpts donc suit fidèlement le tracé de 653 points de trace et je considère trés sincèrement (mais je suis peut être partial car je suis ici dans mon jardin et connait parfaitement cet itinéraire) qu'elle pourrait être suivi sans aucune difficulté.

Maintenant nous avons bien vu que la route créée par le GPS ne faisait que 45 wpts : il en "manque" donc 5.

J'ai donc refait la manip avec cette fois un itinéraire équestre montant à La Chaise Dieu de 36 km pour 936 points de trace.

Une fois dans le GPS je transforme donc ce tracé en route et j'ai alors cette fois 47 wpts malgré le kilométrage suplémentaire. Il en manque donc encore 3 (?).

Je n'ai pas d'explication.

A noter que cette route, une fois importer dans CE3 fait également bien la totalité du tracé mais que par contre, sur certaine portions, elle manque parfois de précision et pourrait induire en erreur (ce qui se corrigerait toutefois très vite en constatant un écart de route croissant).

Je pense donc à une forme d'IA de la part du firmware magellan qui interprète la transformation des traces en routes.

Toutefois plus l'étape est longue et plus cette interprétation deviendra imprécise du fait de la limitation à 50 wpts : qu'en serait il donc avec une carte SD ?

Je reste à votre écoute.

Tout ceci m'a fait rappeler une anecdote de cet été puisque après tout le sujet initial était de savoir si l'on suivait préférentiellement une route ou une trace.

Je me souviens donc d'un matin ou je devais reprendre au départ mon itinéraire d'arrivée de la veille.

Je récupère donc la trace, l'inverse, l'active et roule ma poule, nous voila parti d'ailleurs sans aucun problème.

L'ennui c'est que j'avais été faire des photos la veille de moraines glacières situées à 300m de l'itinéraire et sans penser à couper le GPS durant l'aller-retour correspondant.

Bien sur je n'ai bien sur pas jugé utile de me dérouter le lendemain pour refaire exactement le même tracé.

Mai ma saloperie de GPS ne l'a pas entendu de cette oreille et n'a rien voulu savoir refusant obstinément de se reconnaitre sur le tracé et exigeant toujour de retourner voir ces putains de cailloux m'indiquant bientôt une cap "obligé" à 180° de celui denant réellement être fait.

Ce n'était pas bien grave puisque je connaissais l'itinéraire mais pour m'en sortir informatiquement je dû bientot transformer cette trace en route puis l'activer : et la plus de problème le GPS se recalculant automatiquement sur le wpt le plus proche et bien sur dans le bon sens.

Au total donc en ce qui me concerne : uniquement des routes, au besoin recalculées sur CE3 pour avoir des wpts au endroits indispensable et en créant au besoin pour cela plusieurs routes quand 50 wpts sont insuffisants.

J'espère avoir été assez clair et vous souhaite de bonnes fêtes à tous et pour l'année à venir plein de singles sympathiques mais à consommer toutefois avec précaution car c'est fou tout ce que l'on rencontre parfois sur nos beaux chemins (si vous êtes sages je vous raconterai un jour à quel point le vtt peut se montrer agressif envers un pauvre cheval...)

Bien cordialement à tous.
Les VTT rouillent dans les garages.

Par contre les chevaux sont fringants, merci.

Magellan EXPLORIST XL ; CE 3 ; NAVICOM Auvergne et Méditerrannée

PAPILLE
Utagawiste habitué
Utagawiste habitué
Messages : 22
Enregistré le : 15 janv. 2006, 15:53
Localisation : dieppe l'hiver ; auvergne l'été

Messagepar PAPILLE » 31 déc. 2006, 13:55

"Par contre, pour ce qui est des enregistrements de points de trace lors du déplacement du GPS, il me semble (sous toute réserve: manip non testée), que dès que l'on dépasse la capacité max du GPS, celui ci continue à enregistrer les points mais en supprimant les points de trace les plus anciens"

Il me semble bien que c'est exactement ce qui est écrit dans le manuel de l'explorist XL : le 2001ème point écrase le 1er puis le 2002ème écrase le 2ème et ainsi de suite pour ne toujours conserver que 2000points de trace.

Par contre en cas d'utilisation d'une SD carte il serait possible de dépasser ce chiffre qui deviendrait illimité (en fonction toutefois bien sur de la capacité de la carte).
Les VTT rouillent dans les garages.

Par contre les chevaux sont fringants, merci.

Magellan EXPLORIST XL ; CE 3 ; NAVICOM Auvergne et Méditerrannée

Avatar du membre
Tgv Bob
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1646
Enregistré le : 02 sept. 2006, 09:44
Localisation : Neuville St Rémy (59)

Messagepar Tgv Bob » 31 déc. 2006, 14:20

PAPILLE a écrit :si vous êtes sages je vous raconterai un jour à quel point le vtt peut se montrer agressif envers un pauvre cheval...


Je ne pratique pas l'équitation, mais dès que j'aperçois des traces de sabot au sol, je prends un peu plus de précautions.
Lors d'une descente sur un chemin assez large, au dètour d'un virage, je suis tombé nez à nez avec un cavalier, juste le temps de freiner et de l'éviter, mais le cheval a pris peur et a désarçonné son cavalier. Plus de peur que mal, mais la chute du cavalier aurait pu beaucoup plus grave et plus douloureuse que quelques égratignures relatives à un aterrissage dans un fourré...
Pensons y...
Robert --Lapierre X Flow 312, -- Magellan Sportrack Map -- CartoExploreur3 V3.20

On peut faire du vélo sans se prendre la tête, ça fait déjà assez mal aux jambes.
Image

Avatar du membre
rimalou
Utagawiste accro
Utagawiste accro
Messages : 183
Enregistré le : 25 oct. 2006, 14:54
Localisation : Reims

Messagepar rimalou » 31 déc. 2006, 14:41

Bonjour,


Tous les deux, PAPILLE et TGV Bob avez décrit la même opération : la transformation de trace en route à l'intérieur du GPS se fait avec des pertes de points et ceci est du au fait du plafond de nombre de points ou de segments pour les modèles de GPS : 35 segments pour le sportrack et 50 segments pour le XL. C'est aussi 50 pour l'explorist 400.

PAPILLE ajoute qu'à l'enregistrement d'une trace, après 2000 points, le GPS écrase les premiers points enregistrés, ce qui laisse en gros les deux mille derniers points enregistrés comme utilisables pour une exploitation future, d'après sa notice. Je me demande d'ailleurs si même avec une carte SD, ce plafond de 2000 points n'existerait pas toujours. Ce qui devient illimité avec la carte SD, c'est le nombre de routes enregistrables, le nombre de traces enregistrables, mais chaque catégorie enregistrable doit conserver son plafond de points, à mon avis.

Par exemple une route n'aura jamais plus de 50 points, carte SD ou pas.

J'en reviens à ce que disait PAPILLE :
En fait ce qui se passe, en terme de navigation, lorsque l'on active une trace avec un magellan, c'est qu'il suprime tous les segments ayant un cap proche pour ne conserver que ceux montrant clairement une nouvelle direction ("point sur les virages les plus forts")Bien évidemment sur une trace de faible distance les deux vont plus ou moins bien se superposer et permettre ainsi d'éviter de se planter trop souvent ; par contre sur une trace longue et sinueuse la catastrophe est certaine.
C'est pourquoi je n'utilise que les routes


Si je considère les messages récents qu'il vient de donner, on n'est pas dans la configuration que j'ai surlignée en bleu : on n'active pas une trace avec le Magellan, mais
Dans le GPS je transforme alors cette trace en route et je l'édite : j'ai obtenu 45 wpts.

J'affiche cette route sur l'écran du GPS


Et celle (de cheval :( ) ci :
itinéraire équestre montant à La Chaise Dieu de 36 km pour 936 points de trace.

Une fois dans le GPS je transforme donc ce tracé en route et j'ai alors cette fois 47 wpts


A chaque fois, c'est sur des routes que PAPILLE constate la disparition de points enregistrés au préalable à coup de souris.

Mes interrogations sur la disparition de points de trace, je me cite :
C'est ce que j'ai surligné en bleu qui m'intrigue. A en croire Papille, dans une trace (et non pas une route), le GPS supprime les points qu'il juge les moins utiles à l'itinéraire. Je ne connais pas cette suppression sur une trace et je demandais des éclaircissements sur son observation.

doivent-elles rester infondées ?
magellan eXplorist 500LE (suite à échange par le SAV après 2 ans d'usage intensif d'un 400)/cartoexploreur3.08/memorymap/Mapsend Direct Route Europe

PAPILLE
Utagawiste habitué
Utagawiste habitué
Messages : 22
Enregistré le : 15 janv. 2006, 15:53
Localisation : dieppe l'hiver ; auvergne l'été

Messagepar PAPILLE » 31 déc. 2006, 15:17

Tu as tout a fait raison rimalou et je me suis manifestement mal fait comprendre.

Ce n'est pas lorsque l'on demande au GPS de suivre une trace qu'il supprime des points de celle ci. Absolument pas, bien au contraire il suit, et exige de suivre, point par point scrupuleusement tout ce qui a été enregistré.

C'est bien lorsque, à partir d'une trace pré enregistrée, on demande au GPS la transformation en route que celui ci limite à 50 la cration des wpts permettant de construire cette route.

Suis je plus clair?

Merci de ne pas me laisser mourrir idiot.

Cordialement.
Les VTT rouillent dans les garages.

Par contre les chevaux sont fringants, merci.

Magellan EXPLORIST XL ; CE 3 ; NAVICOM Auvergne et Méditerrannée

Avatar du membre
rimalou
Utagawiste accro
Utagawiste accro
Messages : 183
Enregistré le : 25 oct. 2006, 14:54
Localisation : Reims

Messagepar rimalou » 31 déc. 2006, 15:41

Merci de ta précision, PAPILLE, je crois que je ne dois pas avoir amélioré ma réputation d'ergoteur en insistant comme je l'ai fait.

Mais on retombe sur nos bases communes de connaissances et d'utilisation du GPS en navigation comme en enregistrement.

On est d'accord pour dire que suivre une trace revient à suivre fidèlement un itinéraire sans perte de précision. Suivre une route est bien pratique pour la qualité des informations recueillies à chaque point.

Et moi qui suit les traces comme des routes multisegments, je trouve que je cumule les deux avantages. Je m'explique : je crée des routes sur une cartographie sur PC et je les enregistre en trace dans le GPS. Je n'ai plus qu'à suivre cette trace enregistrée qui se présente sous forme de route multi-segment, mais pour laquelle le plafond de 50 points n'existe pas, mes traces ont plusieurs centaines de points.
magellan eXplorist 500LE (suite à échange par le SAV après 2 ans d'usage intensif d'un 400)/cartoexploreur3.08/memorymap/Mapsend Direct Route Europe


Retourner vers « Les GPS »