Page 1 sur 2

retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 11:51
par brunobf
Bonjour,
un mot sur mon retour d'expérience de ma journée d'hier.

Sylvie et moi arrivons à prendre 2 jours an fin de saison pour faire du vtt dans le Vercors. on est crevés mais une fois sur le vélo, tout ira mieux !

Comme d'hab, je m'occupe de l'hébergement, des tracés et Sylvie de l'intendance.
Lundi soir, pause dans la famille à Grenoble : repas, apéro, vin coucher tard et petit-déjeuner frugal (mais on va pas faire chier à réclamer à plus manger...).
on se met en route vers 11h30 en se disant qu'on s'arrête dès que possible pour manger le pique-nique.
on attaque une petite montée et je vois que Sylvie n'est pas là. je m'arrête, rien. Je redescends et la trouve allongé sans connaissance, avec de la bave aux lèvres.
Je l'adosse à un talus et appelle les secours, que j'arrive à joindre. Au bout de 5 min, ça coupe et je ne les ai plus, ça ne passe pas !
heureusement, Sylvie se réveille. Elle débloque, mais elle arrive à marcher et à rejoindre la maison ONF de Lente, d'où je peux appeler les secours (il n'y a que là que ça passe dans le coin). Deux vttistes croisés me descendent les vélos, un grand merci à eux !

Voici les erreurs que j'ai faites :
* Sylvie ne savait pas où on était (elle s'en fout, du moment que c'est beau !). Mais si c'était moi le blessé ? Elle ne saurait pas, en appelant les secours, où les envoyer ! A l'avenir, je lui donnerai le topo de la journée.

* Dès que j'ai eu les secours, j'ai été incapable de leur donner le point GPS de ma situation : IL FAUT ETRE CAPABLE IMMEDIATEMENT de donner de point GPS. Si j'avais pu le donner tout de suite avant que la communication se coupe, le centre de secours de la Drôme savait où envoyer les secours.

* dans l'affolement, je n'ai pas pensé, avant de manipuler Sylvie, à tester ses jambes et ses bras. Si elle avait eu un soucis de colonne, je la finissais...

maintenant, mardi en fin de matinée, Sylvie finit son observation à l'hôpital de Romans et on espère profiter de l'hôtel à La Chapelle en Vercors ce soir.

En souhaitant que cette expérience nous fasse réfléchir sur notre préparation de sorties.
Et bon VTT à tous !

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 13:02
par gerald_83
Toute l'équipe d'Utagawa lui souhaite un prompt rétablissement en espérant que ça ne soit plus qu'un mauvais souvenir.

Comment va t-elle aujourd'hui ?

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 14:39
par brunobf
Merci de prendre des nouvelles. Elle va certainement rester sur Romans encore cette nuit (scanner etc..). Il vaut mieux faire des examens pour savoir pourquoi elle a fait un malaise alors qu'on avait pas fait d'effort (500 m linéaire).

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 15:00
par tamaro
Bon rétablissement à elle, justement je lisais hier l'histoire d'un vtt dans le Ventoux, secouru car il avait utilisé Gendloc
https://fr.wikipedia.org/wiki/GendLoc

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 15:20
par brunobf
faudra que je change mon vieux mobile à clapet pour un smartphone !

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 18 sept. 2018, 19:39
par legean
Salut,
Quand on voit, en montagne tout au moins, comme le téléphone passe rarement, smartphone ou vieux tél, ne change pas grand chose. Depuis que j'ai fait un infarctus je fais les choses bien: je me suis acheté une balise de détresse personnelle qui n'a pas besoin de réseau pour déclencher l'alerte et me localise précisément.... à condition d'être en état de la declencher.

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 19 sept. 2018, 08:39
par ZestyCastor
Bonjour, bon rétablissement...Quand tu liste tes erreurs tu omet celles, les principales, a l'origine..

Toutes les études faites sur l'analyses des accidents ou incident quelque soit leur nature ont montré qu'un incident ou accident résulte d'une suite d'erreurs, il suffit d'un "supprimer" une et l’événement catastrophe ne se produit pas..

Tu nous dit:

- Etre fatigues => Choix d'un terrain adapté ...sortie courte..prendre un peu de repos avant,
- La veille vous faites la fête => C'est probablement le déclencheur

Tout ce que tu cite ne sont que des palliatifs..

Mon expérience..J'ai un passé de raideur sur du long et sur plusieurs jours... Généralement bien classés... Une année au pied du Ventoux la veille du départ nous avons loges dans une chambre d’hôte..Le propriétaire tiens une cave et ce soir la recevait des représentant en vin.. Le dîner fût long, beaucoup de cépages goûtés, coucher tard... Bref le lendemain et le jour suivant une véritable galère pour avancer.. Les méfaits de trop d''alcool sur les muscles...Et nous n'étions pas venus en état de fatigue..

Partir en forme si le parcourt est physique , sinon parcourt le plus plat possible... En binôme ne jamais se séparer.. Avoir un GPS avec carto IGN... Pour le reste en montagne il y aura toujours des zones d'ombre.

Rétablissez vous bien et bon courage!

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 19 sept. 2018, 09:56
par Yan74
Bonjour,

Comme tu dis change déjà ton telephone pour un plus récent qui te permetera d'utilisé une appli de sécurité comme décrite sur UtagawaVTT :

https://blog.utagawavtt.com/fr/blog/sec ... ver-la-vie
C'est vrai surtout utile quand on part seul.

Ensuite tu peux aussi envisager de faire une formation aux Premiers Secours (PSC1).

Bon rétablissement à Sylvie.

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 19 sept. 2018, 14:10
par orbit
Bonjour,


J ' ai essayé la plupart des applications de securité présentées dans l 'article du blog , elle me semble peu fiable voire au fonctionnement complétement fantaisiste.

Je vais essayer Google Maps application avec laquelle on peut dorénavant etre géolocalisé.

A+

Re: retour d'expérience (secours)

Posté : 19 sept. 2018, 15:02
par Yan74
Salut Orbit,

Pour ma part j'utilise https://liberty-rider.com/
Normalement c'est pour une utilisation moto mais je la trouve bien pratique; elle signale juste où je me trouve aux personneS désignées et pas besoin pour elles d'avoir l'appli installée.