[VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Pour parler des entrainements, de la nutrition et de la récupération du VTTiste, c'est ici que ça se passe !

Modérateur : Modérateurs des Forums

Avatar de l’utilisateur
Larsen
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 3435
Inscription : 30 août 2005, 20:51

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par Larsen » 11 juin 2011, 07:26

Limite quand même le coup du micro-système Fido, ou juste provoc?

Tu pourrais nous montrer un exemple de CCTP ou cahier des charges que signe une entreprise adjudicataire d'une coupe.
il suffit d'un article qui impose la remise au gabarit, le réglage ou le reprofilage des chemins et sentiers. La différence c'est qu'a l'inverse d'un marché de travaux classique c'est l'entreprise qui paye le propriétaire, donc tu n'as pas la possibilité de faire une retenue d'argent pour obtenir une bonne fin de chantier (procédé très fréquent dans le bâtiment).
Ceci étant c'est qd même assez simple pour un agent de l'état de faire une mise en demeure à l'entreprise de remettre en état, il faut juste que ça soit prescrit au départ dans les pièces marché.
Le coup des bons ou pas bons bucherons, c'est tiré par les cheveux, non? Il faut aussi que le technicien d'état arrête de se faire payer le casse-croute tous les mâtins par les forestiers, ou le sanglier/polente le vendredi midi au café des chasseurs du village :wink:
eTrex vista HCx - CE3D - Memorymap Alpes v5 - Orégon 700

fidoboulettes
Utagawiste passionné
Utagawiste passionné
Messages : 78
Inscription : 22 mai 2011, 20:03
Localisation : Alsace.... bossue!!

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par fidoboulettes » 11 juin 2011, 07:32

XPaY a écrit :J'en ai plein la foret de Marly de se genre de chose depuis pres de 8-10 mois.

Une certaine parti de mes chemins préféré est soit détruit par ce genre de truc ou bien bloqué par une armée d'arbres en travers qui visiblement ne souhaite pas que l'on vienne les cherchés (les arbres) :roll:
.
Salut,
Quand tu parles d'arbre en travers, je suppose que tu parles d'arbres coupés (= grumes dans le jargon forestier)? Si oui, une coupe vendue à un exploitant dure en général 1 an et 3 mois (au minimum si pas de report de délais) et donc les bois ne sont pas encore sortis... Peut être que les conditions de sols (en général engorgement d'eau) ne permettent pas un débardage plus rapide et que le forestier à fait son boulot ( :D ) en arrêtant la coupe tant que les conditions ne s'améliorent pas?

Je ne connais pas le contexte, mais encore une fois, si les pistes en question ne correspondent pas à des sentiers balisés, l'ONF (ou l'exploitant) n'est pas tenu de maintenir l'accès ouvert pour les usagers. Maintenant, c'est sur que si la zone est reconnue comme étant très "touristique", il vaut mieux tenter de les ré ouvrir rapidement, mais dès fois c'est pas évident.
Rockrider 8.1 - Passé à Oruxmap depuis 6 mois - HTC Desire

Avatar de l’utilisateur
morbli
Utagawiste champion
Utagawiste champion
Messages : 514
Inscription : 23 févr. 2008, 12:04
Localisation : Saint Rémy lès Chevreuse (78) - Pays Viganais (30)

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par morbli » 11 juin 2011, 08:05

Tiens j'ai retrouvé les fameuses ornières
Image
Pour avoir discuté avec l'agent chargé de vérifier notre rando, il nous a clairement indiqué que les forêts d’Île de France n'avait que très peu une vocation d'exploitation mais surtout d’agrément.
Pour info, les deux photos sont sur des chemins balisés. Les grandes voies forestières sont quasiment toutes balisées par chez nous.
Ceci dit je suis d'accord avec toi sur le fait que l'ONF a de moins en moins de moyen pour assurer ses missions. Quelque soit le massif forestier, tous les agents rencontrés ont la même problématique
La pratique du VTT ne s'entend que par une approche engagée, généreuse et radicale de tous les instants tout en restant souple de l'arrière.

Garmin Dakota 20 - Sobre Cash

Avatar de l’utilisateur
clems5555
Utagawiste champion
Utagawiste champion
Messages : 745
Inscription : 17 févr. 2009, 22:09
Localisation : Terrasson ( La Baretie
Contact :

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par clems5555 » 11 juin 2011, 09:04

C'est triste à voir.
https://aventurespyreneennes.wordpress.com/

Avatar de l’utilisateur
Garik
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 3068
Inscription : 17 sept. 2007, 16:43
Localisation : Jouars-Pontchartrain (78)
Contact :

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par Garik » 11 juin 2011, 10:19

Il est quand même bien sympa ce topic, c'est cool d'avoir quelqu'un de l'ONF qui nous explique les choses à la cool de "son" point de vue. En plus on peu même le taquiner et il ne nous en prend pas ombrage. :wink: :wink:
En tout cas fidoboulettes, au nom d'UtagawaVTT je tien à te remercier de ces moments d'échanges et d'explications.

Pour en revenir à notre sujet, avec Morbli (et d'autres bien sûr) nous jouissons d'un statut un peu particulier car notre coin de paradis est en plein coeur du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse. Là ou je suis étonné c'est que les PNR sont sensés jouirent d'une protection un peu particulière concernant justement l'exploitation forestière et bien sûr d'autres points comme la pratique des sports de plein air dont fait partit le VTT.

La ou la bas blesse c'est que l'on à vraiment une impression de deux poids deux mesures dans l'application de ces mesures de protection, effectivement plus le temps passe et plus nous sentons venir les restrictions sur l'usage de nos VTT en forêt, sur single, ou sur les GRP, etc... On nous explique que nous pouvons nuire à la biodiversité, que les jeunes pousses on besoin de ne pas se faire rouler dessus pour pousser, que nous somme responsable de l'élargissement de certain chemins à cause d'un passage excessif, je me suis même entendu dire que l'huile sur nos chaines polluait les ruisseaux, enfin bref tout un tas de bonnes raisons que je comprend et qui dans le discours me paraissent parfaitement légitimes...

Et puis à coté de ça on tombe (malheureusement de plus en plus souvent) sur des ravages inadmissibles où que ce soit ; mais encore plus en PNR alors effectivement ça rend amer :( En plus moi qui passe pas mal de temps à l'hiver et au printemps la scie, la pioche, la pelle et le sac poubelle à la main pour maintenir en état de petits chemins et bien quand en plus je m'entend dire avec un petit air supérieur par un agent que ce que je fais est illégal et que si il voulait il pourrait me verbaliser et bien j'avoue que ça me monte assez vite et que j'ai bien envie de la trainer par la peau du c... sur les lieux ou là il y à vraiment eu du carnage et ou pour le coup il ferait bien de vraiment sortir le carnet à souche... Alors bon, que l'ONF ne soit pas tenu de maintenir des sentiers non balisés ouvert, je dis ok bien sûr (ils ne peuvent pas tout faire...) mais bon qu'on ne vienne pas en plus nous menacer quand on le fait nous même surtout quand on le fait proprement...

Je suis bien conscient qu'après un débardage, il faut du temps à la nature pour se reconstituer mais les photos que Morbli et moi te montrons sont faites sur des lieux qui sont dans cet état depuis près de deux ans,à ces endroits sans une vraie intervention humaine, c'est mort... Je dois préciser aussi que les deux chemins en question sont à l'origine des chemins qui faisaient 2 mètres de large, grand maximum donc pas des pistes de débardage ou alors avec un cheval mais pas un bull de 5 ou 6 mètres de large...

Je veux être clair, il ne s'agit pas ici de mettre en accusation l'ONF pour tel ou tel défaut dans la gestion de sa mission mais bien de profiter d'avoir un vrai agent (qui sait de quoi il parle) sous la plume, pour d'abord comprendre la gestion de nos forêt et ensuite, pourquoi pas, trouver des solutions ou tout au moins une voie vers le dialogue.
Engine LAB NGN140 full XT sauf les freins Juicy Ultimate 185mm et les roue DT Swiss R1700 ; équipé d'un GPSmap 60CSx.
Forerunner 405 équipé de son cardio-fréquencemètre.

La meilleure façon de marcher ; c'est de faire du vélo !

Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
XPaY
Utagawiste expert
Utagawiste expert
Messages : 344
Inscription : 01 août 2009, 15:23

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par XPaY » 11 juin 2011, 10:23

Dingue ...

Cette hiver vous pourrez vous mettre au bobsleigh :mrgreen:
Grand Canyon AL 8.0

arbanais83
Utagawiste champion
Utagawiste champion
Messages : 504
Inscription : 17 mai 2007, 16:12
Localisation : Cuers Var

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par arbanais83 » 11 juin 2011, 15:28

Merci à Fidoboulettes d'intervenir sur ce post.
Pour ma part je dois dire que je pratique régulièrement les singles et les sentiers en évitant les coupes intempestives.
Il m'arrive parfois de tomber sur les voitures de l'ONF ou sur un garde ONF et l'on se salue respectueusement parfois quand ils ont le temps on discute quelques minutes.
Un seul, un nouveau sur le canton nous à fait remarquer une fois cette interdiction et encore en la nuançant en nous disant que pour ne pas prendre de risque en entendant la voiture il n'est pas interdit de porter son VTT sur un single.( pour ma part même si ce n'est pas verbalisable, je considère que c'est un peu se foutre des gardes que de portant son vélo sur son dos en passant à leur hauteur et ce n'est pas mon but, donc je ne le fais pas, si je devais prendre quelques prunes pour cela je changerai ma façon respectueuse de procéder)
Je crois que la grande majorité des gardes sont des gens sensés et bien emmerdés par certaines réglementations à la con qu'ils sont sensés faire respecter.
La plupart on conscience que eux comme nous sommes là pour profiter de la nature tout en la respectant et respectant ses autres usagés.
Maintenant il leur arrive aussi de tomber sur des " gros cons de vttistes qui le prennent de haut quand on leur fait poliment un petit rappel à la loi, dans ce cas là, il ne faut en plus leur demander d'être tolérants.
C'est sûr qu'un jour on tombera sur une opération coup de poing histoire de faire du fric ou un exemple, opération décidée par leurs supérieurs qui sont eux-mêmes monté aux ordres, certains à contre coeur, certains par arrivisme, et quelques uns pour le plaisir. C'est la nature humaine.
Vu la considération de l'état pour les gardes de l'ONF et la diminution des effectifs qui se profile, la tentation de vouloir les refiler aux autres collectivité, la probabilité de tomber sur un garde ONF un peu buté sera à mon avis de plus en plus faible que celle de tomber sur certains Vttistes qui méritent parfois vraiment des prunes " aucun respect des marcheurs, aucun respect de la réglementation les jours noirs en incendie"
Je rappelle pour mémoire l'accord tacite établi pour faire avaler la pilule lors de la création des "parcs nationaux" ( sanctuaire protégé pour les parcs nationaux aucune tolérance, mais on ne vous emmerde pas ailleurs pour vos activité de loisir "le vtt n'existait pas à l'époque certes") .
Pour l'instant je respecte cette règle tant qu'elle est respectée de l'autre coté.

fidoboulettes
Utagawiste passionné
Utagawiste passionné
Messages : 78
Inscription : 22 mai 2011, 20:03
Localisation : Alsace.... bossue!!

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par fidoboulettes » 11 juin 2011, 17:33

Salut à tous, que de posts.... :mrgreen: je vais avoir du mal à répondre à tout, (faites moi un petit rappel si nécessaire)

C'est tout bonnement inadmissible de laisser des chemins dans cet état là!!!!
En 2007, l'ONF a établit un nouveau document, le RNE (Réglement National d'Exploitation) à l'usage des professionnels de la forêt. Dedans y est bien stipulé que l'acheteur de la coupe doit remettre en état toutes les pistes et cloisonnements avant établissement de la décharge d'exploitation. Donc dans ce cas, soit le forestier n'a pas fait son boulot (s'il y en a un dans le secteur!!!), soit il l'a fait et l'Office est dans une phase de contentieux avec l'acheteur.... Le mieux, selon moi est d'essayer de trouver le garde du coin pour obtenir quelques explications de la situation (je ne peux guère m'avancer plus sur ce sujet).... Après, si rien ne bouge, ce qui marche bien, (mais chuuut, je n'ai rien dit!!!!! :wink: pas envie de me faire sabrer) c'est de jouer la carte médias..... en général ça donne un bon coup de pied dans la fourmilière.

Attention, Garik, c'est tout à ton honneur de passer tes hivers avec ta scie et ta pelle pour remettre en état certains sentiers, mais tu n'as pas le droit de le faire de ton propre chef... Là aussi, le mieux est d'aller trouver le forestier avant et d'en discuter avec lui... C'est un problème de responsabilités s'il t'arrive quelque chose... Personnellement, s'il ya des bonnes volontés (ce qui n'est pas le cas), je suis preneur :mrgreen: mais je demande quand même à ce qu'on rédige un acte écrit, que j'envoie à mon agence pour accord... (clac, le bruit du parapluie qui s'ouvre!!!!)

Je ne connais pas les clauses (ou charte sylvicoles du PNR par chez vous), mais en gros chez moi (PNR des Vosges du Nord), ce qui est dit /à la forêt est que l'on ne peut installer des essences non autochtones, que l'on doit prôner les méthodes de sylvicultures dites "douces", et / aux exploitations, ce qui est expliqué ci dessus.... donc ça peut être relativement succint.

@Arbanais: Ça me ferait un peu péter de rire de voir un Vttiste s'arrêter à une centaine de mètre, porter son vélo devant puis de le ré enfourcher plus loin..... :lol: Je trouve ça un peu abusé que mon collègue vous ai!!!!! Merci de reconnaitre que beaucoup d'usagers de la forêt sont des gros c..ns et sans vouloir faire d'anti-parisianisme primaire, je sais pour y avoir un peu travaillé avant de rentrer à l'office, et en discutant avec mes collègues, que l'ambiance est carrément pourrie en IDF... C'est sur que leur métier n'est pas le même que par chez nous (où la production de bois prime) alors que par chez vous, ils font plus en métier de flic... et qui dit flics..... je vous laisse deviner la suite!!!!!

Merci à vous d'apprécier mes propos, c'est une grosse part de notre métier que d'expliquer à tous le pourquoi du comment (pinaise, je viens de me rendre compte que je suis en train de de bosser, vais vous faire payer les heures sup' moi.... :mrgreen: )....
@Garik: pas de soucis pour les taquineries, tant que je sentirai pas cela comme une agression, je prendrai le temps d'expliquer les choses (mais attention, je ne connais pas tous les cas de figure et bien souvent je ne peux que réagir par rapport à ma propre situation)
Et encore une fois, il y a des brebis galeuses partout... mais le mieux est encore la discussion, donc si vous vous faites arrêter par un garde, ne montez pas sur vos grands chevaux et entamez la.... je suis sûr que c'est le meilleur moyen de dédramatiser une situation.
A+
Rockrider 8.1 - Passé à Oruxmap depuis 6 mois - HTC Desire

Avatar de l’utilisateur
neyod80
Utagawiste expert
Utagawiste expert
Messages : 218
Inscription : 13 août 2006, 08:18
Localisation : South Park

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par neyod80 » 11 juin 2011, 17:54

Il est est vrai que cela fait plaisir d'avoir à faire à un gars du metier, un pro qui explique plutôt qu'il ne juge. Au moins je finirais moins con que ce matin en me levant.

Avatar de l’utilisateur
Garik
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 3068
Inscription : 17 sept. 2007, 16:43
Localisation : Jouars-Pontchartrain (78)
Contact :

Re: [VTT en forêt] suivre les sentiers ou couper ?

Message par Garik » 11 juin 2011, 19:00

fidoboulettes a écrit :Attention, Garik... ...Là aussi, le mieux est d'aller trouver le forestier avant et d'en discuter avec lui... C'est un problème de responsabilités s'il t'arrive quelque chose...
Ah mais je ne demande pas mieux moi, seulement pour le joindre à l'agence c'est la croix et la bannière, le téléphone ne décroche même plus, le répondeur est saturé (ou débranché... :wink: ) et je ne parle même pas des boites mail...
Il m'a fallu près de 3 mois pour joindre le service juridique de L'ONF pour réussir à leur donner le recensement des points de RDV des motards (trial) et autres quadeurs qui sévissaient dans le PNR ; pour qu'ils puissent lancer une opération d'envergure avec les gendarmes...

Alors si je dois en faire de même à chaque fois que je veux couper une branche :mrgreen: , ben j'avoue je sors ma petite scie, mon désinfectant et je fais la bricole...
Attention, je me contente de couper les branches qui ont poussées en travers du chemin, il ne me viendrait même pas à l'idée de couper un arbre, qu'il soit debout ou tombé d’ailleurs (trop dangereux) ; quand ça dépasse 5/6cm je touche plus.
Pareil pour le piochage et le pelletage, je me contente en général de défaire ce que certains indélicats on eu la bonne idée de faire, comme boucher un fossé pour passer plus facilement... :roll: Alors qu'en une après midi on peu faire une petite passerelle sympa juste en utilisant le bois tombé à coté...

Les cas extrême comme la grosse remise en état du chemin sont quand même très rare et surtout lié au coup de sang de la réponse qui m'avait été faite...

Tien je te fais part d'une autre anecdote, en 2009 Je passe dans un coin du coté de Maincourt-sur-Yvette (que morbli doit bien connaitre aussi ) ou il y a depuis des années des tas de gravas et autres mousses d'isolation qui trainent au bord du chemin. Pour une fois, va savoir pourquoi le truc me saoul vraiment et je dis aux potes : "bon ok y en à mare de ce tas de mer..., je contacte l'ONF pour qu'ils nous fassent déposer une benne et on se met au boulot pour tout ramasser." Je te le donne en mille, la réponse qui me fut faite à l'époque était : "holala si vous croyez qu'on à que ça à faire que de venir vous mettre une benne..." :(
On ne m'a même pas dis : "que ce n'est pas si simple, qu'il y a des règles ou que sais-je encore", à la limite qu'on me dise : "on a pas de bennes disponible...". Non on nous dis carrément : "on à autre chose à faire..." Ok mais quoi, si ce n'est entretenir la forêt ??? sur le coup ça m'a désabusé mais je me suis promis de retenter un jour prochain... :mrgreen:

Alors bon il faut relativiser, bien sûr nous n'évoquons ici que les trains qui arrivent en retard, mais j'ai aussi des centaines d'exemples ou en croisant les gars au détour d'un chemin je leur parle d'un arbre qui menace de tomber ou d'un autre qui est passé a l'acte le bougre et dés la semaine suivante le truc est réglé. C'est ce qui rend le reste encore plus frustrant, tu as d'un coté de l’efficacité et de l'autre une inertie à toute épreuve... C'est à n'y rien comprendre. :wink: :mrgreen:

Tien voici un exemple avant / après en images de ce que je peux m'amuser à faire au printemps :
Avant ma coupe, on vois déjà sur le coté les traces des gens qui se contentent de contourner l'obstacle tout en écrasant au passage toutes les plantes qui ont le malheur de se trouver là...
Image
Image
Engine LAB NGN140 full XT sauf les freins Juicy Ultimate 185mm et les roue DT Swiss R1700 ; équipé d'un GPSmap 60CSx.
Forerunner 405 équipé de son cardio-fréquencemètre.

La meilleure façon de marcher ; c'est de faire du vélo !

Image Image Image

Répondre

Revenir à « Le VTTiste »