Nocito - 4 Estrellas

par caminos - édité le 3 juin 2017, créé le 1 juin 2017 il y a 2 ans (autres traces de l'auteur)
UtagawaVTT est entièrement gratuit
8 h 58 km 1970 m 1970 m
Enduro Oui 1578 m Oui

All Mountain / XC : C'est la randonnée classique avec en général autant de dénivelé positif que négatif lorsqu'il s'agit d'une boucle. Les chemins sont roulants et l'effort est plus physique que technique. Il n'y a quasiment pas de portage et le parcours peut se réaliser avec un vélo semi rigide.

Enduro : L'intérêt du parcours est avant tout axé sur la descente (souvent technique voire engagée), la montée se fait par la route et/ou des chemins larges et le plaisir est à la descente. Vélo tout suspendu obligatoire.

DH / Gravity : Seule la descente se passe sur le vélo. La montée est faite via navette ou remontée mécanique. La difficulté de la descente est indiquée par des couleurs lorsqu'il s'agit de bikeparks. Vélo tout suspendu et protections du corps obligatoires.

Rando compatible VAE (VTT à assistance électrique) :

Oui : L'auteur l'a parcourue en VAE ou aucun portage n'est nécessaire. La rando comporte éventuellement des poussages.

Non : L'auteur ne l'a pas parcourue en VAE ou des portages sont nécessaires.

Activité récente : 26 fois 1 fois
Carte(s) La carte Éditorial Alpina de la sierra de Guara (au 1/40000) couvre la trace dans ensemble.

A compléter, pour ceux qui sont dans le coin, par la carte VTT de la Zona Zero (Editorial Alpina au 1/40000), qui ne va pas jusqu'à Nocito et s'arrête à l'ouest de Bara.
Carte IGN papier
Cotations et Indicateurs de difficulté
Cotation UtagawaVTT Aide cotation UtagawaVTT
Cotation site labelisé Aide cotation Site VTT labelisé (Bikepark, Site VTT fédéral)

Définition des niveaux :

Vert : Très facile, 1 à 3h, 8 à 15 km, pente <7 %, dénivelé < 300m, nature des voies A et B
Bleu : Facile, 2 à 3h, 15 à 25 km, pente <12 %, dénivelé < 300 à 500m, nature des voies B et C
Rouge : Difficile, 2 à 4h, 15 à 35 km, pente entre 7 et 18 %, dénivelé de 500 à 1000m, nature des voies B, C et D.
Noir : Très difficile, > 4h, > 35 km, pente entre 12 et 18 %, dénivelé > 1000m, nature des voies D et E

Nature des voies

A = voie goudronnée, revêtu ou empierré.
Praticabilité = très bonne revêtement roulant, croisement possible avec une voiture.

B = large chemin forestier, piste en terre, chemin d'exploitation.
Praticabilité = Bonne revêtement moins roulant herbeux caillouteux.

C = Chemin forestier ou agricole avec ornière ou zone humide.
Praticabilité = bonne à moyenne, croisement possible entre 2 VTT.

D = Vieux chemin entre murets, sentier quelquefois encombrés de cailloux, racines d'arbre, branche, rochers.
Praticabilité = moyenne à difficile, croisement difficile, largeur limité à 1 VTT.

E = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite.
Praticabilité = difficile, encombrement latérale, sentier sur creusé, végétation importante, passage très étroit entre arbres et buissons.

Définition des niveaux :

La cotation site labellisé reproduit le niveau de difficulté associé par l'organisme responsable de la trace (Base VTT ou Bike Park).

Non coté - La trace ne fait pas partie d'un site labellisé
Vert - Très facile
Bleu - Facile
Rouge - Difficile
Noir - Très difficile
Double noir - Elite, en descente uniquement

Difficulté physique

Définition des niveaux :

Ce paramètre permet une évaluation de la difficulté globale du parcours selon 3 critères.

La distance (km)
1 = < 20
2 = 20 à 30
3 = 30 à 40
4 = 40 à 50
5 = 50 à 60
6 = > 60

Le dénivelée maximum entre la montée et la descente (m) :
1 = < 200
2 = 200 à 400
3 = 400 à 600
4 = 600 à 800
5 = 800 à 1200
6 = > 1200

Et la praticabilité (prendre le chemin majoritaire dans la course)

1 = Voie goudronnée, revêtue ou empierrée.
Praticabilité = Très bonne, revêtement roulant, croisement possible avec une voiture.
2 = Large chemin forestier, piste en terre, chemin d'exploitation.
Praticabilité = Bonne, revêtement moins roulant herbeux caillouteux.
3 = Chemin forestier ou agricole avec ornière ou zone humide.
Praticabilité = Bonne à moyenne, croisement possible entre 2 VTT.
4 = Vieux chemin entre murets, sentier quelquefois encombré de cailloux, racines d'arbres, branches, rochers.
Praticabilité = Moyenne à difficile, croisement difficile, largeur limité à 1 VTT.
5 = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite.
Praticabilité = Difficile, encombrement latéral, sentier surcreusé, végétation importante, passage très étroit entre arbres et buissons.
6 = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite en terrain pentu avec virage en épingle
Praticabilité = Difficile encombrement latéral, sentier sur creusé, végétation importante, passage très étroit.

La difficulté est alors calculée par le choix du maximum de tous ces paramètres.

Difficulté technique
GPSies (?) 15.4

Définition des niveaux :

Ces cotations ne s'entendent non pas comme la cotation maximale sur un passage, mais comme une moyenne sur toute la section. En matière de technique à VTT le spectre de pratique est si grand que quand c'est trop facile, trop large, on ne trouve pas de plaisir de pilotage, et au contraire si c'est trop technique on est à coté du vélo... La cotation technique est donc là pour vous situer et choisir des itinéraires à votre niveau, avec globalement le sentiment d'avoir pris plaisir à le parcourir (en dehors des autres plaisirs paysage/physique).

1 = Il s'agit de voies larges, pistes, ou de sentiers plus étroits, mais sans grande courbe, quasi plats ou pentus mais lisses ! S'adresse à toute personne sachant pédaler : Le placement sur le vélo n'a aucune importance, il faut juste rester en selle et pédaler pour garder son équilibre, et savoir freiner.

2 = Il s'agit de sentier larges, peu pentus et présentant peu d'obstacles. Le placement sur le vélo consiste à ce niveau à pencher le vélo pour prendre les virages (plus ou moins rapidement). C'est généralement le niveau des initiés , ou des débutants doués.

3 = Le sentier se fait étroit (30cm) et plus sinueux, mais toujours dénué de gros obstacles nécessitant un gros ralentissement. Le positionnement sur le vélo doit être plus précis : pied en bas extérieur dans les virages, aisance dans les épingles, passage en arrière du vélo dans les zones plus raides. C'est le niveau de la grande majorité des pratiquants réguliers. Sur le grand parcours de n'importe quelle randonnée organisée, on voit surtout des vététistes de ce niveau.

4 = En plus d'être étroit et sinueux, le sentier lui même présente des difficultés qui obligent à placer la roue dans quelques cm, de se positionner sur le vélo de manière précise, de savoir moduler son freinage pour passer lentement. On peut rencontrer des marches assez hautes qui nécessitent des capacités en franchissement, des épingles fermées, un terrain fuyant, une forte pente. C'est le niveau de beaucoup de vététistes qui n'aiment pas poser le pied et apprécient un certain engagement.

5 = Par rapport au niveau précédent la notion d'équilibre sur le vélo et de lecture du terrain monte d'un cran. Il ne s'agit plus de passer des obstacles au ralentit, mais d'être à la limite de l'équilibre. On est très proche du trial : épingles à passer obligatoirement en nose turn obligatoire, marches très hautes etc.

6 = On prend les difficultés du niveau 5 et on les additionne, c'est à dire qu'on peut combiner pente très raide avec épingles trialisantes !

Engagement
Climbbybike (?) 144.3

Définition des niveaux :

L'engagement de la course inclut différents critères : le degré d'isolement, l'altitude, la longueur de la course et la dénivellation qui vont jouer sur l'état de fraîcheur du VTTiste et donc sur ses capacités physiques à négocier un passage délicat.
On peut aussi ajouter à l'engagement certains caractères influents sur le moral du VTTiste : la météo, la praticabilité du circuit. Il n'est pas toujours facile de rouler la peur au ventre en pensant aux blessures d'une chute éventuelle.
L'engagement est donc subjectif et évolue en fonction de la personnalité, de l'expérience et de l'entraînement du VTTiste.

1 = Faible
2 = Peu important
3 = Important
4 = Exposé
5 = Très exposé
6 = Extrêmement exposé

Portage
Fiets (?) 7.3

Définition des niveaux :

1 = Pas de portage
2 = Petits poussages possibles (suivant son aptitude à grimper ou descendre)
3 = Poussage sur distance d'au moins 100m
4 = Petits portages de quelques mètres
5 = Portage de 10 à 100 m en distance
6 = Portage plus de 100 m en distance

Itinéraire
Décidément, Nocito est un paradis du VTT enduro et je ne cesse d'y découvrir des variantes et nouveaux circuits (cette année à nouveau 4 jours pleins, pour du VTT de folie et un groupe homogène d'une douzaine de cyclistes acharnés, en provenance de Toulouse, Paris ou même des Alpes !).

L'an passé je mettais ainsi en ligne le circuit "Nocito 4 étoiles", en indiquant (notamment avec sa variante + passant par Miz, Otin et Nasarre) qu'il s'agissait là, assurément, d'un des plus beaux circuits réalisables en Europe (voire plus, sans exagération aucune !).

Avec cette seconde trace (4 estrellas cette fois !), dans un secteur très peu parcouru également, on se situe dans le même niveau de qualité et d'exception, avec notamment plusieurs tronçons d'anthologie...

Le parcours, qui part du centre de Nocito, se décompose ainsi :
- Une partie d'échauffement conduisant d'abord (6 km de goudron sur la route du col Bail ; puis 6 km de piste - tourner à gauche au col Bail) au village abandonné d'Ibirque, avec un arrêt obligatoire au dolmen d'Ibirque (à 600 m du col Bail, sur la droite de la piste; la trace y passe après un court écart sur une vague sente cyclable).
- Un tronçon extraordinaire partant de l'église d'Ibirque (panneau "Lusera"), quittant plus loin la fin de la descente sur Lusera pour remonter brièvement jusqu'à la pardina d'Usieto (avant laquelle on trouve un agréable layon forestier qui réduit à peu de choses la partie poussage de l'itinéraire). La descente entre Usieto et Belsué est tout simplement mémorable (cyclable à plus de 99 %).
- A Belsué, on retrouve la route Arguis-Nocito (à très faible trafic) qui permet de s'élever tranquillement jusqu'au col de Meson Nuevo (environ 250 m de dénivelé); puis celle en impasse des antennes du pic de l'Aguila (de l'Aigle) où démarre une belle descente de 600 m de dénivelé (et plus de 4 km de longueur), grande classique VTT de la région de Huesca (un seul petit portage, au niveau d'un effondrement transformé en passage câblé). A noter que l'on peut éviter la seconde montée en plongeant sous le Meson Nuevo (GR 1, qui se présente là sous la forme d'un single plutôt joueur, constituant une alternative plus paisible).

L'intérêt d'Arguis (38 km depuis Nocito ; 31 km si l'on choisit la descente directe sous le col de Meson Nuevo) est que l'on y trouve plusieurs bars et restaurants (au centre du village ou au bord du lac) permettant une pause bienvenue (surtout lorsque les températures de début d'après-midi atteignent 30 degrés, comme c'était le cas cette année durant le pont de l'Ascension...).
- Pour rentrer d'Arguis (le retour est plus court ; une vingtaine de km seulement; avec deux montées principales dont on appréciera le dénivelé raisonnable - moins de 300 m chacune -), on remontera d'abord au col de Meson Nuevo (plus rapide par la route ; j'ai suivi sinon, de mon côté, le GR 1, roulable plus de la moitié du temps). Une première descente (très beau single) rejoint d'abord Belsué, puis on emprunte (dans l'autre sens) un bout du sentier du matin pour rejoindre ensuite la pardina d'Ascaso (lieu et vasques idylliques), avant de retrouver la route peu après Santa Maria Belsué. Après cette seconde section (exceptionnelle à divers égards), on suit tranquillement la route de Nocito; celle-ci s'élève jusqu'au col et à la pardina d'Orlato derrière lesquels débute la magnifique descente (sentier GR 1) plongeant sur Nocito.
Accès au départ
On rejoint Nocito, depuis la France, soit par la route reliant le col du Somport à Huesca (sortie Arguis, peu avant Huesca), soit par le tunnel de Bielsa, Ainsa, Boltaña et la route sinueuse de Sabiñanigo. Compter 3 h 30 depuis Pau (par le Somport) et 4 h 15 depuis Toulouse (via Bielsa).

Pour un séjour à Nocito, on trouve :
- Un camping (champêtre; avec son restaurant associé en haut du village et ses quelques chambres à louer - les unes dans le même bâtiment que le restaurant, les autres dans un bâtiment en dur situé dans l'enceinte même du camping).
- Un second bar-restaurant (avec aussi une terrasse sympathique pour manger ou boire un pot au soleil).
- Trois gîtes-auberges (tenus par des Français, ce qui facilitera éventuellement les échanges et demandes de renseignements); les deux premiers (auberges de la Mallata et de Villacampa) sont situés à 50 m de distance l'un de l'autre (ainsi que des 2 bars-restaurants), vers le haut de la rue principale (et quasiment unique !) reliant les 2 quartiers du village, de part et d'autre du Guatizalema. Le dernier des 3 hébergements, celui de San Urbez, est situé pour sa part à 3 km du village, à côté d'un monastère bénéficiant d'une vue unique sur la face nord du Tozal de Guara.

Vous trouverez sans difficulté les coordonnées de ces hébergements (et leurs sites web respectifs) via Internet. A noter toutefois qu'ils sont généralement fermés (sauf sans doute le camping et les habitations attenantes) après la Toussaint et jusqu'au retour du printemps (ce qui est dommage pour ceux qui auraient des rêves de roulage en novembre-décembre ou en mars-avril, mois souvent prometteurs dans ce secteur sous influence méditerranéenne et où le soleil sait être généreux toute l'année...).
Itinéraire d'accès
Remarques sur la difficulté
Itinéraire comprenant de nombreux passages techniques mais rarement extrêmes ni particulièrement exposés. Le secteur n'est pas adapté aux débutants et une bonne condition physique s'impose pour apprécier (et rouler) certaines montées ou descentes plus ardues que la moyenne...
Remarques sur l'engagement
Une partie de l'itinéraire se déroule dans des secteurs isolés, exigeant une prudence accrue.
Remarques sur le portage
Les sections de poussage-portage sont courtes (au plus 5 minutes avant de remonter vers la pardina et la forêt d'Usieto). C'est vraiment un itinéraire fait et parfait pour le VTT.
Commentaire de l'auteur sur la sortie
On peut adapter la sortie de plusieurs manières :

1/ la raccourcir au niveau de la section qui suit les ruines d'Ibirque on peut gagner directement le village de Lusera (sans remonter sur Usieto) puis suivre alors le single qui longe le lac de Belsué) ; à noter aussi que dans cette même descente sur Lusera on y trouve sur la droite un premier sentier cairné et nettoyé (avant donc la bifurcation d'Usieto) qui doit permettre (non testé) de rejoindre la piste Ibirque-col de Monrepos ;

2/ la rallonger un poil, dans la descente du pic d'Aguila : après le premier lacet du sentier, on ne tarde pas en effet à trouver un single partant sur la gauche (et constituant une variante de descente se concluant 2 km plus en aval) ; c'est l'autre descente (plus technique que la classique) du pic sur Arguis

Pour divers renseignements ou précisions supplémentaires (et gratuits !), n'hésitez pas à me contacter (aucun intérêt professionnel pour ce qui me concerne, je suis un strict amateur !) : caminoscinto@yahoo.fr.
En particulier, si vous souhaitez connaître les meilleures façons de relier (en roulant au maximum, sur des sentiers praticables sans portage excessif) Nocito à Rodellar, Alquezar, Yebra di Basa, Torla et, bien sûr, Ainsa, le long des plus beaux single-tracks d'Espagne, je connais désormais la manière optimisée d'effectuer ces grandes boucles ou traversées.
Praticabilité
Boucle praticable quasiment toute l'année, en évitant les jours ou lendemains de fortes pluies. Neige fréquente néanmoins certains hivers.
Informations supplémentaires
Il faut souligner l'énorme effort de nettoyage, de balisage et de panneautage dans tout le secteur (le GPS devient presque optionnel dans ces conditions). Avec la carte et les indications sur le terrain, on repère aisément une bonne part des possibilités offertes par le secteur.
Je n'ai pas mis en ligne un second itinéraire que nous avons également suivi (35 km au total), parcourant ce même secteur et évident à trouver puisque combinant deux boucles :

- La boucle col Bail (ultime col routier que l'on franchit pour rejoindre Nocito en venant d'Ainsa) - Ibirque (village abandonné) - hameaux (habités) de Gesera, San Esteban et Lasaosa - col Bail ; boucle balisée (elle fait partie du centre VTT de l'Alto Gallego et la trace est téléchargeable sur le site internet correspondant) de 20 km, comprenant une partie carrossable (route ou piste entre Lasaosa et Ibirque), mais surtout une seconde moitié empruntant quasi intégralement des single-tracks (le sentier de Gesera démarre sur la droite, 400 m avant d'arriver dans Ibirque - balises VTT, balises GR et cairns discrets ; un court poussage pour atteindre la crête vers le nord et c'est ensuite une descente exceptionnelle de variété ; la trace à flanc reliant Gesera à San Esteban est également tout à fait remarquable et 100 % cyclable ; puis la jonction avec Lasaosa s'effectue dans un premier temps par une montée sur piste, avant un bout de sentier également appréciable)

- La boucle Nocito-Nocito via le col Bail et Ibirque est également d'un très grand intérêt à VTT (une bonne quinzaine de km dans ce cas) ; le sentier de Nocito part sur la gauche au niveau de l'église d'Ibirque (panneau indicateur en principe ; ne pas suivre le GR 16 qui plonge lui en face, vers le sud, pour rejoindre le col d'Orlato car il comporte plusieurs passages non roulables et présente donc peu d'intérêt (en dehors de permettre des jonctions ou variantes supplémentaires - du reste, il est à ce titre couramment parcouru à la montée, dans le sens Orlato-Ibirque -) ; la seule indication à connaître (le tracé est sinon évident à suivre) est le choix qui se présente, près de 2 km après Ibirque, au niveau de la crête de la Pena Blanca (entre les points cotés 1305 et 1333) ; ne pas suivre à cet endroit la ligne de cairns filant vers la gauche (permettant aux randonneurs de rejoindre le monastère de San Urbez sans passer par Nocito) mais emprunter au contraire celle qui part sous la droite. Ne pas oublier la fin de parcours sous la route Nocio - col Bail (que le sentier ne fait que croiser), le single se poursuivant en effet quelques hectomètres supplémentaires (tout en visitant au passage de jolies vasques couleur émeraude)...
Photos
Liens de partage
Pour établir un lien vers ce parcours à partir d'un site web, copier le code suivant et insérer-le à l'endroit souhaité dans le code source de la page HTML de ce site:
QR code
Lien URL
Code HTML
iFrame topo
iFrame carte
Commentaires sur cet itinéraire
Commentaires propulsés par Disqus

Avertissement

Les parcours qui sont présentés dans cette section sont des comptes rendus de randonnées VTT qui présentent un caractère subjectif et grandement conditionné par le niveau technique de leur auteur, sa maîtrise du pilotage, le type de VTT utilisé ainsi que les conditions de réalisation. Les renseignements sont donnés à titre indicatifs et peuvent se révéler obsolètes par suite d'une évolution du terrain ou de l'environnement.
En aucun cas UtagawaVTT n'incite les utilisateurs à fréquenter les randonnées décrites sur le site et ne pourra être tenu pour responsable de l'utilisation des topos, traces GPS et des éventuels incidents qui peuvent survenir sur les parcours proposés.