Tour du Queyras alternatif en 6 jours

UtagawaVTT est entièrement gratuit
35h 157km 7630m 7530m
Topo déposé le 18 août 2017
Altitude maxi 2914 m
Carte(s) IGN 3537ET
IGN 3637OT
IGN 3637OTR
Carte IGN papier
Massif Queyras
Boucle Oui
Téléchargé 29 fois
Type All Mountain / XC

All Mountain / XC : C’est la randonnée classique avec en général autant de dénivelé positif que négatif lorsqu’il s’agit d’une boucle. Les chemins sont roulants et l’effort est plus physique que technique. Il n’y a quasiment pas de portage et le parcours peut se réaliser avec un vélo semi rigide.

Enduro : L’intérêt du parcours est avant tout axé sur la descente (souvent technique voire engagée), la montée se fait par la route et/ou des chemins larges et le plaisir est à la descente. Vélo tout suspendu obligatoire.

DH / Gravity : Seule la descente se passe sur le vélo. La montée est faite via navette ou remontée mécanique. La difficulté de la descente est indiquée par des couleurs lorsqu’il s’agit de bikeparks. Vélo tout suspendu et protections du corps obligatoires.

Cotations et Indicateurs de difficulté
Cotation UtagawaVTT Aide cotation UtagawaVTT
Cotation site labelisé Aide cotation Site VTT labelisé (Bikepark, Site VTT fédéral)

Définition des niveaux :

Vert : Très facile, 1 à 3h, 8 à 15 km, pente <7 %, dénivelé < 300m, nature des voies A et B
Bleu : Facile, 2 à 3h, 15 à 25 km, pente <12 %, dénivelé < 300 à 500m, nature des voies B et C
Rouge : Difficile, 2 à 4h, 15 à 35 km, pente entre 7 et 18 %, dénivelé de 500 à 1000m, nature des voies B, C et D.
Noir : Très difficile, > 4h, > 35 km, pente entre 12 et 18 %, dénivelé > 1000m, nature des voies D et E

Nature des voies

A = voie goudronnée, revêtu ou empierré.
Praticabilité = très bonne revêtement roulant, croisement possible avec une voiture.

B = large chemin forestier, piste en terre, chemin d´exploitation.
Praticabilité = Bonne revêtement moins roulant herbeux caillouteux.

C = Chemin forestier ou agricole avec ornière ou zone humide.
Praticabilité = bonne à moyenne, croisement possible entre 2 VTT.

D = Vieux chemin entre murets, sentier quelquefois encombrés de cailloux, racines d´arbre, branche, rochers.
Praticabilité = moyenne à difficile, croisement difficile, largeur limité à 1 VTT.

E = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite.
Praticabilité = difficile, encombrement latérale, sentier sur creusé, végétation importante, passage très étroit entre arbres et buissons.

Définition des niveaux :

La cotation site labellisé reproduit le niveau de difficulté associé par l'organisme responsable de la trace (Base VTT ou Bike Park).

Non coté - La trace ne fait pas partie d'un site labellisé
Vert - Très facile
Bleu - Facile
Rouge - Difficile
Noir - Très difficile
Double noir - Elite, en descente uniquement

Difficulté physique

Définition des niveaux :

Ce paramètre permet une évaluation de la difficulté globale du parcours selon 3 critères.

La distance (km)
1 = < 20
2 = 20 à 30
3 = 30 à 40
4 = 40 à 50
5 = 50 à 60
6 = > 60

Le dénivelée maximum entre la montée et la descente (m) :
1 = < 200
2 = 200 à 400
3 = 400 à 600
4 = 600 à 800
5 = 800 à 1200
6 = > 1200

Et la praticabilité (prendre le chemin majoritaire dans la course)

1 = Voie goudronnée, revêtue ou empierrée.
Praticabilité = Très bonne, revêtement roulant, croisement possible avec une voiture.
2 = Large chemin forestier, piste en terre, chemin d´exploitation.
Praticabilité = Bonne, revêtement moins roulant herbeux caillouteux.
3 = Chemin forestier ou agricole avec ornière ou zone humide.
Praticabilité = Bonne à moyenne, croisement possible entre 2 VTT.
4 = Vieux chemin entre murets, sentier quelquefois encombré de cailloux, racines d´arbres, branches, rochers.
Praticabilité = Moyenne à difficile, croisement difficile, largeur limité à 1 VTT.
5 = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite.
Praticabilité = Difficile, encombrement latéral, sentier surcreusé, végétation importante, passage très étroit entre arbres et buissons.
6 = Sentier muletier, pédestre, bande de roulage très réduite en terrain pentu avec virage en épingle
Praticabilité = Difficile encombrement latéral, sentier sur creusé, végétation importante, passage très étroit.

La difficulté est alors calculé par le choix du maximum de tous ces paramètres.

Difficulté technique
GPSies 57.6

Définition des niveaux :

Ces cotations ne s'entendent non pas comme la cotation maximale sur un passage, mais comme une moyenne sur toute la section. En matière de technique à VTT le spectre de pratique est si grand que quand c'est trop facile, trop large, on ne trouve pas de plaisir de pilotage, et au contraire si c'est trop technique on est à coté du vélo... La cotation technique est donc là pour vous situer et choisir des itinéraires à votre niveau, avec globalement le sentiment d'avoir pris plaisir à le parcourir (en dehors des autres plaisirs paysage/physique).

1 = Il s'agit de voies larges, pistes, ou de sentiers plus étroits, mais sans grande courbe, quasi plats ou pentus mais lisses ! S'adresse à toute personne sachant pédaler : Le placement sur le vélo n'a aucune importance, il faut juste rester en selle et pédaler pour garder son équilibre, et savoir freiner.

2 = Il s'agit de sentier larges, peu pentus et présentant peu d'obstacles. Le placement sur le vélo consiste à ce niveau à pencher le vélo pour prendre les virages (plus ou moins rapidement). C’est généralement le niveau des initiés , ou des débutants doués.

3 = Le sentier se fait étroit (30cm) et plus sinueux, mais toujours dénué de gros obstacles nécessitant un gros ralentissement. Le positionnement sur le vélo doit être plus précis : pied en bas extérieur dans les virages, aisance dans les épingles, passage en arrière du vélo dans les zones plus raides. C’est le niveau de la grande majorité des pratiquants réguliers. Sur le grand parcours de n’importe quelle randonnée organisée, on voit surtout des vététistes de ce niveau.

4 = En plus d'être étroit et sinueux, le sentier lui même présente des difficultés qui obligent à placer la roue dans quelques cm, de se positionner sur le vélo de manière précise, de savoir moduler son freinage pour passer lentement. On peut rencontrer des marches assez hautes qui nécessitent des capacités en franchissement, des épingles fermées, un terrain fuyant, une forte pente. C’est le niveau de beaucoup de vététistes qui n’aiment pas poser le pied et apprécient un certain engagement.

5 = Par rapport au niveau précédent la notion d'équilibre sur le vélo et de lecture du terrain monte d'un cran. Il ne s'agit plus de passer des obstacles au ralentit, mais d'être à la limite de l'équilibre. On est très proche du trial : épingles à passer obligatoirement en nose turn obligatoire, marches très hautes etc.

6 = On prend les difficultés du niveau 5 et on les additionne, c'est à dire qu'on peut combiner pente très raide avec épingles trialisantes !

Engagement
Climbbybike 566.4

Définition des niveaux :

L´engagement de la course inclut différents critères : le degré d´isolement, l´altitude, la longueur de la course et la dénivellation qui vont jouer sur l´état de fraîcheur du VTTiste et donc sur ses capacités physiques à négocier un passage délicat.
On peut aussi ajouter à l´engagement certains caractères influents sur le moral du VTTiste : la météo, la praticabilité du circuit. Il n´est pas toujours facile de rouler la peur au ventre en pensant aux blessures d´une chute éventuelle.
L´engagement est donc subjectif et évolue en fonction de la personnalité, de l´expérience et de l´entraînement du VTTiste.

1 = Faible
2 = Peu important
3 = Important
4 = Exposé
5 = Très exposé
6 = Extrêmement exposé

Portage
Fiets 39

Définition des niveaux :

1 = Pas de portage
2 = Petits poussages possibles (suivant son aptitude à grimper ou descendre)
3 = Poussage sur distance d´au moins 100m
4 = Petits portages de quelques dizaines de mètres
5 = Portage de 10 à 100 m en distance
6 = Portage plus de 100 m en distance

Fichiers GPS et utilitaires
Se loger
Itinéraire
Pour 2017, le club des «Dérailleurs» voulait un tour du Queyras différent de celui de l’office de tourisme, un tour qui prendrait de la hauteur sans avoir des étapes de ouf, mais avec de jolies descentes accessibles à un groupe de 25 garçons et filles. J’ai donc utilisé des sentiers de notre Tour du Queyras via l’Ubaye qui nécessitaient le moins de portage possible.

Étape 1 : Bramousse - La Cime du Mélezet
20 km / D+ : 1500 m / D- : 1000 m / Poussage et portage : 300 m

- Départ du Riou Vert par une piste qui donne le ton de ce tour du Queyras. Jusqu’aux chalets de Bramousse, tout va bien.
- Des chalets au col, challenge pour tout faire sur le vélo (il y en a deux qui l’ont réussi sans poussette).
- Du col de Bramousse au poste optique, alternance porte-pousse-roule dans un paysage grandiose.
- La crête des Chambrettes, aérien et facile, sensations garanties. Il faut juste ne pas mettre la roue à côté du sentier parce que ce n’est pas bon pour la santé…
- Descente au col Fromage épinglu, avec du gaz, mais lisse.
- Descente du GR 58 épinglu mais sécurisant (pas de gaz, des barrières, single relativement large…) et avec des virages plus ouverts. Difficile de descendre à mach2 rapport aux piétons (fort sympas), mais en basse saison, ça doit vite se descendre.
- Au Villard, on rejoint la route puis une piste légèrement montante.
- Ne pas louper le sentier balisé à droite qui est une merveille de monotrace étroit dans les épines de mélèzes, très roulant et très joueur, où on peut se faire une bonne école d’épingles.
Refuge de la Cime : bon accueil, bonne bouffe, des dortoirs spartiates où les matelas sont collés les uns aux autres, une ambiance refuge au fond de la vallée. https://www.refugeceillac.com/

Étape 2 : La Cime du Melezet - Saint-Véran
20 km / D+ : 1100 m / D- : 800 m / PO 300 m

- Descente par un circuit balisé FFC jusqu’à Ceillac, sans grand intérêt hormis celui de ne pas prendre la route.
- Les 70 m de D+ de montée de la route du GR58 jusqu’à la piste sont toniques. Pour une montée plus tranquille, vous pouvez prendre la piste qui démarre peu après Ceillac derrière les réservoirs.
- Piste en balcon qui se transforme rapidement en joli monotrace montant.
- Après Rabinoux, le GR58 monte droit dans le pentu (et il y en a toujours deux qui l’ont réussi sur le vélo. Tous les autres ont poussé).
- A mi-pente du col, ne pas louper dans les hautes herbes le sentier à gauche, qui est un balcon de toute beauté, aérien mais large.
- On reprend un sentier à ne pas louper à droite pas très bien signalé qui roule-pousse jusqu’au point 2519. Après ça porte jusqu’au col des Estronques.
- «LA» descente de la journée : pas très compliquée, joueuse, un peu technique quand même : que du bonheur.
- Ne pas descendre le GR jusqu’au pont, il est sans grand intérêt, et la piste dans la forêt reste sur la courbe de niveau.
Gîte-auberge Costebelle : super accueil et le grand luxe après le refuge précédent. Repas tip-top, et quand il n’y en a plus, il y en a encore ! http://giteauberge-costebelle05.com/

Étape 3 : Saint-Véran - La Blanche
27 km / D+ : 1250 m / D- : 800 m / PO 150 m

- Coup de cul et poussette à travers les pistes de ski pour rejoindre le Grand Canal, qui en fait est enterré, et au-dessus, c’est un sentier sur la courbe de niveau qui parcourt marmotte-land.
- Montée régulière par la piste jusqu’au col du Longet (2700 m). Un crochet par le pic de Château Renard est sympa pour qui aime la piste en montée puis descente.
- La descente du Longet est une des descentes majeures du Queyras. Un enchaînement de difficultés pas trop techniques sur sentier, qui fait que les freins ont tendance à bouillir.
- On revient sur Saint-Véran par la piste (eh oui, tout ça, ce nétait que pour faire cette magnifique descente).
- La montée au refuge de La Blanche se fait par la piste : il suffit de mettre le nez dans le guidon.
Refuge de la Blanche : Altitude : 2500 m. Le paysage y est magnifique. C'est un refuge confortable comme l'est un refuge avec des douches chaudes. Le coucher de soleil, en train de boire une bière sur la terrasse, fait vraiment oublier les montées de la journée ! http://www.refugedelablanche.com/

Étape 4 : La Blanche - Abriès
26 km / D+ : 900 m / D- : 1600 m / PO 250 m

- Le sentier qui rejoint le GR 58 nous est déconseillé par plein de monde : cependant il roule quasiment tout le temps au milieu des mottes d’herbes, et il faut jongler avec l’ornière pour ne pas coincer les pédales. C'est vrai qu'il est un peu paumé dans la végétation.
- Le GR58 se monte en très grande partie sur le vélo jusqu’au col de Chamoussière. Rien à voir avec l’autre solution : le GR qui part de la Blanche jusqu’au col de Saint-Véran qui lui, s'effectue intégralement en portage.
- La descente dans le pierrier vers le col Agnel est un pur bonheur, sur un sentier parfois lisse, parfois technique, mais tout passe sur le vélo.
- Un petit bout de route vers le col Agnel, histoire de mettre un pied en Italie.
- Crête du Pain de Sucre : superbe, et en plus ça roule (en appuyant sur les pédales évidement…).
- Descente du col Vieux : 1100 m de D- sur une classique du Queyras, une succession de sections roulantes et de sections techniques (faisables sur le vélo), avec des paysages incroyables, lac, alpages, forêts. Beaucoup de piétons, mais des piétons sympas :-)
- A partir de l’Echalp, c’est principalement de la piste très roulante, mais tout en descente.
Gîte Edelweiss : bon accueil par un couple bien sportif qui tient le gîte, bonne bouffe, et dans Abriès il y a de chouettes terrasses pour lézarder. http://www.gite-edelweiss.fr/

On s’est fait une journée repos à Abriès, pour randonner, ou tester le bike-park, surtout intéressant pour la remontée mécanique qui permet de gratter quelques D+ pour se faire sans mal aux pattes de jolis GR. Pour d’autres, ça a été journée mécanique à Aiguilles chez un vieux bouclard qui vous loue (!!!) un vieux frein pour vous permettre de terminer le séjour.

Étape 5 : Abriès - Souliers
25 km / D+ : 1000 m / D- : 700 m / PO 40 m

- La piste qui va d’Abriès à Aiguilles s’est retrouvée sur une partie (après le camping) transformée en route de secours bitumée, suite à l’effondrement de la D947 :-(
- La piste après Aiguilles prend une pente très verticale jusqu’à la bifurcation sur le sentier sur la gauche (bref, garder un œil sur le GPS pour ne pas s’enfiler de la piste pour rien).
- Après ce sentier, ce sera une large piste qui monte tranquillement jusqu’aux bergeries de Péas, puis plus loin bien bifurquer à gauche sur un petit sentier vaguement indiqué par un petit panneau tout pourri parce que si on suit la piste trop loin, la bergère a tendance à lâcher le patou :-(
- On rejoint le balcon de la Serre de Crépaud : là, on en prend plein les mirettes, au milieu des prairies, on domine la vallée.
- Descente toute épinglue dans le Mélezin, toute lisse, et qui donne la banane.
- L’étape est assez rapide, donc si vous voulez un peu plus de bonheur, une boucle de 2h00 (qui n’est pas sur la trace GPS) super chouette -> en montant au lac de Souliers (300 m de D+ de portage), redescente sur la Vallon, le GR vers le col Tronchet, puis la descente qu’emprunte la GTHA de toute beauté jusqu’à la bergerie de Souliers, lisse et épinglue large.
Gîte d’étape Le Grand Rochebrune à Souliers : ambiance refuge pour le confort, avec dortoirs de 30 personnes et matelas l’un à côté de l’autre. Bonne bouffe et super calme. https://www.gitedesouliers.fr/

Étape 6 : Souliers - Bramousse
38 km / D+ : 1400 m / D- : 1700 m / PO 0m

- Un coup de piste jusqu’au lac de Roue.
- Choper le GR qui descend vers la Chalp, et qui devient un sentier en descente plein de rebondissements.
- Et là, c’est parti pour 1000 m de D+ de montée sur piste, jusqu’au col de Furfande.
- Pour redescendre, ne surtout pas prendre la direction du refuge, mais bien des Granges. La fontaine se trouve au milieu de la descente si vous avez besoin d’eau.
- Direction les chalets de Furfande et jusqu’au col de la Lauze, c’est un balcon bien technique, aérien et montant (mais qui se roule).
- La descente du col est très technique, avec de très grosses marches fichues au milieu d’épingles bien serrées.
- Après le sentier qui descend vers les Escoyères (coupe circuit si vous êtes à la ramasse), on rejoint un sentier balisé bien roulant.
- Dernier coup de cul pour passer le Queyron (quelques mètres), avec une fontaine un peu au-dessus du parking. Fini la montagne et c’est parti pour une descente en forêt joueuse et rapide sur un PR balisé jaune.
- A Villargaudin, un bout de route, et on reprend un PR très sympa jusqu’à la route.
- OK, là ça devient du bitume jusqu’à l’arrivée, mais les gorges du Guil avec le nez en l’air pour en prendre plein les yeux c’est pas mal.
Gîte du Riou Vert. Retour chez Sylvie qui va vous dorloter, écouter votre histoire, vous gaver des légumes du jardin, et vous faire goûter les bières du Queyras les doigts de pied en éventail dans l’herbe du jardin. http://giteleriouvert.pagesperso-orange.fr/
Accès au départ
Depuis Guillestre, prendre la route des gorges du Guil, puis au pont de Bramousse, prendre la petite route jusqu'en haut du hameau.

Remarques
Dites à Sylvie au Riou Vert que vous venez de la part des Dérailleurs et vous serez chouchoutés :-P

Itinéraire d'accès
Remarques sur la difficulté
Le niveau du groupe était très hétérogène, et tout le monde l'a fait. Personne n'a tout passé sur le vélo, beaucoup ont pris leur pied version XL dans le compliqué, et certains ont beaucoup poussé le vélo en descente. Mais au fur et à mesure de la semaine, on passe de plus en plus de choses, et si on ne passe pas une épingle, on passera peut-être la suivante...
Remarques sur l'engagement
Quand on le sent pas, on met pied à terre. Et ça permet de regarder le paysage ;-)
Remarques sur le portage
Il y en a ! Mais tout dépend de votre côté extra-terrestre pour certaines montées... Cependant pour un tour en haute montagne, c'est peanuts !!!
Commentaire de l'auteur sur la sortie
Trace GPS enregistrée en août 2017.
Praticabilité
Tout le temps sauf quand il y a la neige (donc de juin à novembre).
Informations supplémentaires
Raid de 6 jours organisé par «Les Dérailleurs», qui est un club national de VTT et vélo route LGBT (Lesbien, Gay, Bi, Trans) & friendly (ouvert à tous et toutes). La plupart des membres sont homos mais nous ont aussi rejoints des hétéros qui apprécient notre esprit convivial et partagent notre approche sportive. Nous sommes plus de 200 adhérents répartis dans différentes antennes régionales, du débutant au confirmé, qui roulons pour le plaisir sans trop nous prendre au sérieux. Plus d'infos sur notre site internet ou sur Facebook.
Photos
Liens de partage
Pour établir un lien vers ce parcours à partir d'un site web, copier le code suivant et insérer-le à l'endroit souhaité dans le code source de la page HTML de ce site:
QR code
QR code
URL
Code HTML
iFrame topo
iFrame carte
Commentaires sur cet itinéraire
Commentaires propulsés par Disqus

Avertissement

Les parcours qui sont présentés dans cette section sont des comptes rendus de randonnées VTT qui présentent un caractère subjectif et grandement conditionné par le niveau technique de leur auteur, sa maîtrise du pilotage, le type de VTT utilisé ainsi que les conditions de réalisation. Les renseignements sont donnés à titre indicatifs et peuvent se révéler obsolètes par suite d'une évolution du terrain ou de l'environnement.
En aucun cas UtagawaVTT n'incite les utilisateurs à fréquenter les randonnées décrites sur le site et ne pourra être tenu pour responsable de l'utilisation des topos, traces GPS et des éventuels incidents qui peuvent survenir sur les parcours proposés.