Roulez-vous en club?

Pour discuter de tout et n'importe quoi qui n'est pas déjà couvert dans les autres sections du forum

Modérateur : Modérateurs des Forums

êtes-vous adhérent d'un club VTT?

oui
5
28%
non
13
72%
 
Nombre total de votes : 18

Avatar du membre
ted02
Utagawiste champion
Utagawiste champion
Messages : 613
Enregistré le : 26 déc. 2005, 06:29
Localisation : Aulnois sous Laon (02)

Roulez-vous en club?

Messagepar ted02 » 12 août 2006, 07:59

Voila, êtes-vous adhérent d'un club VTT? pourquoi? quelle est l'ambiance?
Quand il s'agit de préparation êtes-vous bien aidé?
Tout cela car je me rends compte que plus ça va, moins on est nombreux en club et cela surtout parmi les jeunes.
Éclaircissez-moi, ça peut servir à tous pour éventuellement rectifier des erreurs, ou des mauvaises habitudes afin de pouvoir gonfler nos effectifs qui sont en ce moment bien bas.
Par contre, chose curieuse, nos randos organisées attirent de plus en plus de vététistes, bizarre, bizarre, non?
Le garmin Etrex 20 se fait promener par mon Giant Trance advanced 1

si tu rentres propre, c'est que tu n'as pas fait de vtt.

Mon bien modeste site --> http://cyclo02000.free.fr/

papack

Messagepar papack » 12 août 2006, 09:32

Rouler en club, je l'ai fait par le passé. J'y ai trouvé des avantages, comme rencontrer des passionnés, découvrir des coins, rouler en groupe, avoir une ambiance. Mais il y avait aussi des inconvénients : on roule à l'allure du groupe, on ne choisit pas sa sortie, les maillots sont moches ( :lol: ) et le type de parcours (durée, intensité, difficulté) ne nous correspond pas toujours.

Pour conclure, je dirais qu'il y a quand même plus d'intérêts à adhérer à un club que de rouler tout seul. Je vais d'ailleurs y songer sérieusement...

Avatar du membre
marle
Utagawiste expert
Utagawiste expert
Messages : 268
Enregistré le : 24 déc. 2005, 17:54
Localisation : 95000 Cergy
Contact :

Messagepar marle » 12 août 2006, 09:50

J'ai commencé seul puis après avec quelques copains qui roulaient ou que je connaissais par ailleurs. Ces copains ont peu à peu déserté les rendez-vous , ce qui fait que je me suis à nouveau retrouvé assez souvent seul. Et là, je me suis décidé pour un club dans lequel je suis toujours.
Il y a des avantages et des inconvénients à la pratique en club. (lieu, jour et heure de RV, parcours pas forcément choisi, avec les difficultés que cela représente, niveau des pratiquants, etc...)

Voici brièvement comment notre club est organisé:
les balades ont lieu tous les dimanches de l'année avec un RV fixé à 9 h (départ à 9 h00, et on essaye de le respecter).
Avec un retour prévu pour 12 h 00.

En fonction du nombre de participants (actuellement une 15 aine mais cela va jusqu'à 50) et des bonnes volontés pour conduire les groupes, on fait en moyenne deux groupes, voire trois certains jours: un "furieux" : compétiteurs et équivalent et un groupe balade+intermédiaire.
Ce groupe pose plus de problèmes de gestion du fait du niveau hétérogène des participants et quelquefois du nombre . je conduis en principe ce groupe.
Personnellement, je souhaite que l'on fasse un groupe intermédiaire et un goupe balade parceque les débutants et autres "dilettantes" ont du mal à suivre le rythme alors que les intermédiaires ont l'impression d'attendre les autres.
Je précise que sauf égarement de certains, on fait le maximum pour rouler ensemble, ce qui veut dire que l'on s'arrête fréquemment pour attendre ceux qui se trouvent à l'arrière.
IL faut également tenir compte de la distance et des difficultés des sorties.
Pour ma part, il est très rare que je parte sans préparation. En principe je prépare deux circuits que je propose. En période automne/printemps, les sorties moyennes font 40/45 km (un peu plus en été) avec un dénivelé positif de l'ordre de 300/800 m (nous sommes en région parisienne). Je limite au strict minimum les passages bitumeux . Enfin, je veille à ne pas refaire le même parcours avant deux à trois mois. Cela nécessite donc d'avoir une bibliothèque de parcours à disposition. Cela prend du temps mais avec le GPS et Cartoexplorer , le plus dur est la mise de fond . Après une année ou deux de pratique , la bibliothèques est bien remplie. J'essayes quand même de trouver de nouveaux passages.
A noter que nous possédons un "karcher" et que les adhérents peuvent nettoyer leur vélo en fin de sortie.

En dehors du dimanche, nous avons une sortie sur la journée (le samedi) en moyenne une sortie par mois avec une approche en voiture (maxi 1 heure) qui permet de découvrir de nouvelles contrées.
Ainsi que quelques RV ponctuels pour faire autre chose

Pour synthéthiser, voici deux ou trois éléments qui me paraissent importants:
RV jour et heure précis, quelque soit les conditions, il faut une présence. Adoptez l'allure et les difficultés aux pratiquants (on attend tout le monde).
(on devient vite non débutant , de 2 à 3 mois et on a du mal à comprendre les difficultés des "nouveaux" ou de ceux qui viennent de façon espacée)
Il faut que cela reste du plaisir
Variété dans les itinéraires proposés
Et enfin, bonne humeur

Voilà quelques éléments. Surtout, il ne faut pas se décourager car d'une année à l'autre, les effectifs peuvent évoluer fortement
Tu ne te sens pas en forme, le moral est en baisse, ... alors, prends ton VTT et vas t'en rouler par monts et chemins. Tu verras que cela ira rapidement mieux!! (une petite heure de VTT vaut bien d'autres remèdes)


Retourner vers « Le café du site »