[Vista HCX] --> Correction et compensation altimètre?

Discussions autour des GPS, leur fonctionnement, avantages et défauts.

Modérateur : Modérateurs des Forums

jlucc
Utagawiste novice
Utagawiste novice
Messages : 13
Inscription : 29 févr. 2008, 13:42
Localisation : Beaujolais

[Vista HCX] --> Correction et compensation altimètre?

Message par jlucc » 03 mars 2008, 17:43

D’après ce que j’ai pu retenir de précédents posts, l’altimètre ne corrige pas automatiquement l’altitude des waypoints en cours d’enregistrement de trace.
Dommage de ne pas bénéficier de cette précision :cry: .
Mais est ce que l’on peut tout de même procéder manuellement ?

Au fait cet altimètre, est il précis ? Comme les bons altimètres compensés en température ?

Avatar de l’utilisateur
Titof6.9
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1855
Inscription : 30 sept. 2005, 17:56
Localisation : St Priest (69)
Contact :

Message par Titof6.9 » 03 mars 2008, 17:49

:arrow: Précis au m près
:arrow: La correction peut se faire manuellement
:arrow: N'est pas compensé en température (dommage :roll: )
Dakota 20 Imageembarqué sur X Control 2005
Un Forerunner 405 pour la CO et la CAP

Nouvelle version de GPXtoXL !!!

jlucc
Utagawiste novice
Utagawiste novice
Messages : 13
Inscription : 29 févr. 2008, 13:42
Localisation : Beaujolais

Message par jlucc » 04 mars 2008, 11:36

Merci bien pour la réponse.
Apparemment t’es content de ton Vista vu les p’tits cœurs.

Malgré tout tu ne regrettes pas l’option altimètre ? Tu l’utilises souvent ?

Avatar de l’utilisateur
ChristianB
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1339
Inscription : 30 juil. 2006, 18:43
Localisation : Fontainebleau-Avon (77)

Message par ChristianB » 19 déc. 2008, 20:59

Titof6.9 a écrit : :arrow: N'est pas compensé en température (dommage :roll: )
J'aimerais bien connaître l'influence d'une variations de quelques °C sur l'altimètre... Même en supposant une variation de quelques dizaines de °C entre l'été au soleil et les froides nuits d'hiver à 2000m d'altitude, entre les deux on a quand même le temps de recalibrer l'appareil et...de le dérégler bien davantage qu'une simple variation de T° ne le ferait. Corrigez-moi si je me trompe, je ne suis pas spécialiste en "altimètres compensés en température"...
LP Zesty 714, PhotoExplorer 3D v.1, GPS twonav Sportiva

Avatar de l’utilisateur
lolonene83
Utagawiste expert
Utagawiste expert
Messages : 402
Inscription : 17 nov. 2006, 18:22
Localisation : Solliès-Pont (Var)

Message par lolonene83 » 19 déc. 2008, 22:31

Bonsoir,

Altimètre et température
Il existe deux erreurs d'estimation liées à la température :

La première est purement technique et est due à une variation possible de la température du capteur. Cette variation entraîne une variation sur la pression mesurée, et donc une variation sur l'altitude estimée. Pour corriger cette erreur, certains altimètres sont équipés d'un thermomètre et sont dits "compensés en température".

La deuxième erreur est due à un écart de température de l'atmosphère par rapport aux conditions de référence (normales) :

Le gradient de pression est défini pour une température de référence de 15°C au niveau de la mer, soit 288°K. Un écart de température T par rapport à cette référence engendre une erreur relative de l'altitude estimée de T/288, soit de l'ordre de 3,5 mètres pour 1000 mètres et par °C.

Exemple : Prenons un isotherme 0°C en plaine (classique en hiver), soit un écart T de 15°C avec la température de référence. La variation d'altitude indiquée par l'altimètre dans ces conditions sera sur-estimée de 15/288, soit 5,2%

Cette erreur n'est pas compensée pas les altimètres.

Texte tiré du site www.skitour.fr

Ce qui nous donne une idée des variations d'altitude dans le cas des faibles variations de températures lors d'une balade !
QBikes Seg 2 volé !!! mais remplacé par un MONDRAKER DUNE 2010, Garmin 60Csx, Garmin Forerunner 405 HRM , J'ai peur en descente !!!!

Avatar de l’utilisateur
ChristianB
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1339
Inscription : 30 juil. 2006, 18:43
Localisation : Fontainebleau-Avon (77)

Message par ChristianB » 19 déc. 2008, 23:45

ok merci, je viens justement de lire ton lien trouvé par ailleurs sur le forum :
http://home.scarlet.be/comicstrip/altimetrie.htm
Comme quoi il ne faut pas écrire trop vite ! :lol:

En fait je pensais à l'inlfuence de la T° sur le capteur de pression (à mon avis on peut se passer de cette compensation pour une utilisation de GPS en rando à pied ou à vélo ) et pas du tout à l'influence de la T° sur la pression atmosphérique locale.

Merci pour ces précisions. L'efftet des variations de T° sur la pression paraît important en effet, en particulier pour les activités aéronautiques. J'en parlerai à un collègue qui fait du "coucou" de loisir, il en connaît sûrement un...rayon. :)
Pour les sorties VTT si je vérifie que je suis à la bonne altitude à chaque sortie, ça devrait me suffire.
Un test intéressant pour les montagnards skieurs, serait de garder son GPS dans sa poche allumé toute une journée au cours d'une sortie à forte dénivelée, et de récupérer tout cela sur CE3 en fin de journée en regardant les erreurs par rapport à l'altimétrie de l'IGN.
Là on peut avoir de bonnes variations d'altitude et de températures (pas autant qu'en avion je suppose).
Personnellement je n'ai fait que des bribes d'enregistrements récemment en station de sport d'hiver, et n'ai constaté d'écarts qu'entre deux enregistrements d'un jour à l'autre (j'avais éteint en haut et rallumé en bas...Ca met la pagaille sur l'altimètre si on le recale pas...).
Mais sur un parcours en montagne de quelques centaines de mètres de dénivelée c'est très précis d'un bout à l'autre (peut-être le mode "calage d'altitude au GPS" était-il activé, je ne sais pas).

En résumé je pense qu'il suffit pour une rando VTT de bien caler son altimètre au départ de la sortie pour avoir une idée précise des altitudes "vraies" sur le parcours.
Et pour une rando pédestre ou à ski d'une journée en montagne avec une forte variation de T°, ça pourrait jouer un peu en effet, à moins de laisser son altimètre en mode "recalage sur l'altimètre du GPS" si on en a la possibilité (et en mode "altitude variable" aussi bien sûr).
LP Zesty 714, PhotoExplorer 3D v.1, GPS twonav Sportiva

Avatar de l’utilisateur
ChristianB
Utagawiste gourou
Utagawiste gourou
Messages : 1339
Inscription : 30 juil. 2006, 18:43
Localisation : Fontainebleau-Avon (77)

Message par ChristianB » 20 déc. 2008, 00:49

Voilà mes deux enregistrements en montagne effectués le we dernier :

Image
Le téléphérique de La Grande Motte à Tignes...

Image
...et le lendemain un parcours d'une heure sur les pistes de Val d'Isère (j'avais oublié d'éteindre le GPS dans ma poche...) avec des descentes et des remontées mécaniques, et peut-être même un vin chaud... :oops:

Ce que je vois :

Courbe 1 : je descend du funiculaire, j'allume mon GPS et l'altitude remonte en flèche : soit il voit une chute brutale de la pression par rapport à la dernière gardée en mémoire, et il en déduit...que je prends l'ascenceur, soit il recale l'altitude avec le GPS. Toujours est-il qu'il part bien de l'altitude vraie (couleur verte) lorsque j'embarque dans le téléphérique. A l'arrivée du téléphérique (appréciez la courbe décrite par la cabine ! ), je tombe pile-poil sur l'altitude vraie, quelques 10 minutes plus tard et 400 mètres plus haut...

Courbe 2 : zut ! j'e n'ai pas recalé mon altimètre en l'allumant ! Je suppose qu'en jouant avec la veille au soir je l'ai déconnecté du recalage d'altitude automatique au GPS. En tous les cas, un peu plus d'une heure après, mon altimètre qui a tout de même vu 726m de montées et 1251m de descentes, enregistre un écart de dénivelée par rapport au modèle altimétrique de l'IGN (supposé représenter les altitudes "vraies") de moins de 10 mètres (on peut dire "seulement") ! Tout cela a priori sans recalage à l'altimètrie du GPS (sinon on aurait vu la correction se faire je pense).

Après quelques tracés...

Ce graphique représente :
- En absisse la distance parcourue sur le parcours de la "courbe 2" ci-dessus (en km)
- En bleu le profil de l'altitude au sol IGN sur CE3 (échelle de gauche en m)
- En rouge l'écart entre l'altitude mesurée par l'altimète et corrigée de H initiale, et l'altitude iGN (écart = 0 à l'origine, échelle de droite en m).

Image

C'est la courbe rouge qui nous intéresse. On voit que l'écart entre l'altimètre et l'altitude vraie au sol est variable avec un écart maximal de +/- 18m environ.
A noter aussi que l'élévation sur une remontée mécanique est supérieure à l'altitude au sol. Cela explique en partie des écarts souvent positifs et importants dans les montées. La montée-redescente du pic le plus haut a été fait sur une même remontée mécanique par exemple (sujets au vertige s'abstenir !).
Il faudrait refaire cette mesure avec cette fois la correction automatique par l'altimètre du GPS pour voir si on a une amélioration de la justesse.
LP Zesty 714, PhotoExplorer 3D v.1, GPS twonav Sportiva

Répondre

Revenir à « Les GPS »